Je voulais être dentiste ...

18 mars 2013

Au boulot la feignasse !

"Work, work, work
I'm looking for the good time
Work, work, work
I'm ready for your love

Stay around
The sun goes down
Babe I'm feeling right
Take a chance
With love romance
Have some fun tonight"

Ah non, c'est pas ça, me suis plantée de chanson ...

boys3"Meuuuh non, j'te jure qu'on voit rien ! Allez, saute !"

Oui, donc je sais, je vous ai encore laissé sans nouvelles depuis ouate millions d'années, mais disons que j'ai été encore pas mal occupée ces derniers temps. Une mini-paupiette, l'air de rien, ca monopolise un tout petit peu l'attention et le temps. Entre deux couches (dont une qui a débordé avec pour conséquence de retrouver de la merde jusque dans le cou de la mini), deux biberons (vas-y que ca fait des grumeaux, vas-y que c'est trop/ pas assez chaud, vas-y que je recompte dix fois combien de dosettes j'ai mis ...), deux bastons avec Pouchouchou pour qu'il rende le doudou (avant de le vider entièrement de sa mousse) et une expédition de 3 jours et 2 nuits avec tuba et palme sous le canapé pour retrouver la sucette ... ben, reste pas grand chose pour se poser et écrire quelques conneries !

Là j'en profite qu'elle soit chez la nounou pour vous tenir au jus de ma vie oh combien palpitante.

Quoi? Chez la nounou? Mais t'as repris le boulot du coup?

Ahhhh voila, c'est exactement à ça que je voulais en venir !

Le boulot ... le boulot ! Quelle blague !

Bon, avant de commencer et pour m'excuser par avance de la chiantise du présent post, petite photo de la mini-paupiette !

IMG_4502

Elle est pas poupinette cette paupiette?

Trève de poupineries, revenons-en au fait, le taff.

Je ne sais plus si je vous avais parlé de la galère que c'est de chercher du taff quand on est enceinte, mais chercher du taff quand on a un petit bébé, ben c'est tout autant la merde !

L'année dernière, à cette époque très exactement, j'avais été recue en entretien d'embauche pour un poste de commerciale dans la formation. Les recruteurs étaient hyper emballés et voulaient que je commence la semaine suivante. Salaire correct, primes et commissions sur résultat, bref, le bon plan. J'étais alors enceinte de deux mois et mon petit bidon était complètement invisible. Par excès d'honnêteté, quelques jours après l'entretien, j'ai souhaité les mettre au courant de ma grossesse histoire de partir sur des bases de confiance et tout le tralala. BULLSHIT !

Tout d'un coup et comme par magie, ils ont divisé le salaire annoncé par deux en m'expliquant qu'en contrepartie j'aurai des ... "primes". Prime pour aller se faire foutre non? C'est ca hein? Autant dire que je les ai remercié d'être des mysogynes de merde de leur offre et leur ai gentillement proposé d'aller se faire sodomiser par un poulpe Ukrainien de poursuivre leur recherche de candidats pour ce poste.

poulpe_geant_du_pacifique"I'm sexy and I know it"

Bref, entre temps, j'ai été embauchée dans ma fameuse école de tourisme ou j'ai pu apprendre quelques bricoles et mener ma petite vie de femme enceinte active jusqu'à mon arrêt maternité. A mon départ, en octobre dernier, ma boss m'a dit de ne pas m'inquiéter, de me reposer, prendre soin de mon petit bout et qu'à mon retour, je retrouverai mes affaires exactement au même endroit. Que j'allais leur manquer, que j'avais fait du super boulot et tout le tralala. RE-BULLSHIT !

Parceque devinez-quoi ... ben enceinte ou jeune maman, même combat contre une société de merde qui prends et qui jette ses escalves emloyés comme bon leur semble. J'explique.

En janvier, alors qu'il me restait un bon mois de congé mat' et que je bossais régulièrement de chez moi (en mettant à jour la base de données, relancant les jeunes ...) je recois une petite notification Viadeo qui me suggère d'ajouter à mes connaissances "Sébastien Poussetoudlaquejprennetaplace". Tiens, c'est rigolo, jamais entendu parlé de ce Sébastien qui bosse au même endroit que moi ... si j'allais voir son profil.

Ah ben ca pour une surprise ! V'la t'y pas que Sébastien Poussetoidlaquejprennetaplace, en plus de bosser dans la même boite que moi, occupe ... le même poste ! C'est fou ces coincidences ! Ni une ni deux (et sentant le coup foireux arrivé gros comme un Gérard Depardieu Russe), je décide d'aller rendre une petite visite à mes chers collègues et ma boss pour leur présenter ma puce et pour voir si je psychote complètement ou si c'est bel et bien une boite de merde !

Je lis dans vos yeux que vous avez deviné ...

Oui, c'est donc confirmé, c'est bel et bien une sacrée grosse boite de merde !

Morceaux choisis:

Moi: Coucou les filles, je viens vous présenter ma petite poupée !

Elles: Ohhhh, elle est trop chou ... Blablablablablablabla (x 10 minutes de conversation de maman)

Moi: Et du coup, on se revoit bientot, hein, vous m'avez gardé quelques bricoles à faire j'éspere !

Elles: Euuuh .. oui ... euhhh, bien sur.

 

Moi: Tiens salut Thomas, je passais te faire un petit coucou ...

Thomas (collaborateur le plus proche): Ah ... tiens ... euh, je suis désolé, je vais pas avoir le temps là ... mais ca me fait bien plaisir de te voir ... allez, à plus.

 

Moi: Salut Antonia, j'étais dans les parages ...

Antonia (ma boss): Ohhh qu'elle est mignonne ta petite !

Moi: Oui, c'est gentil ... et du coup, je reprends bien le 01 Mars, j'ai vu avec la Sécu, c'est tout bon.

Antonia: Tiens, justement, tu as rencontré Sébastien?

Moi: Non, je n'ai pas eu ce plaisir ... Sébastien tu dis?

Antonia: Oui, il va venir en support sur ton poste et prendre en charge la relation entreprise.

Moi: D'accord, donc on va bosser ensemble, génial.

Antonia: Oui, enfin, peut etre que dans un premier temps, il vaudrai mieux que tu reprennes à mi-temps ... et plutot en Avril ... ou en Mai ... ca sera mieux pour toi hein. Mais on en reparlera bien sur, allez, il faut que je file !

Bien entendu, depuis, je n'ai aucune nouvelle de ma prétendue reprise et je pense que Sébastien profite à présent de mon bureau, de mon portfeuille client, de mes tableaux de données sur les jeunes, de mes stylos 4 couleurs ... bref, de mon taff !

1500320112

"Puissance boule de feuuuuu, défonçage de gueuuuuuuuuuule !"

Bref, encore un bel exemple de non-discrimination et de loyauté !

Vous allez me dire qu'ils n'ont pas le droit, parceque les femmes enceintes sont protégés par la loi et tout le tralala. BULLSHIT. Il se trouve que l'école n'était pas mon employeur mais mon "client" vu qu'ils avaient lourdement insisté au départ pour que je sois en statut d'indépendant, facturant les journées d'intervention.

Indépendant = pas de congé , pas de RTT, pas de mutuelle, pas de tickets resto, pas de prime ... pas de job au retour d'arrêt !

Indépendant = on va bien te baiser et surtout, tu vas bien la fermer, ok?

Voila, voila ...

Donc depuis, ben je suis à la maison, je cherche du taff. Obligée de laisser la petite à la nounou (c'est une autre histoire) et obligée de me soumettre à des entretiens d'embauche dignes de la Gestapo (encore une autre histoire).

La joie !

Sur ce, et en attendant de vous raconter mon combat contre la Ligue des Assistantes Maternelles Casse Couille ainsi que ma lutte en 3 actes contre Wall Street, je vous fais des bises !

PEACE !

Posté par Bluefroggy à 14:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


11 janvier 2013

Démoulage du gluant

WESH !

Bon, oui j'admets, c'est pas très sérieux ! Vous laisser sans nouvelles depuis des semaines, voire des mois des années, des siècles, c'est pas très très sympa. Mais bon ... vous le savez maintenant, que je suis pas une nana très très sympa.

Bref, comme promis, le post du jour sera dédié à l'expérience la plus inoubliable et la plus foutrement douloureuse de ma vie: le démoulage de ma mini-gluante (oh poésie, quand tu nous tiens !).

Tout a commencé par un beau soir de Février, ou Mon Cher et Tendre m'a fait don de deux minutes de son temps (bouhhh la mauvaise langue) qui résulta dans les mois qui suivirent par moults maux causés par les 11 kg de dondon-gras qui se sont incrustés sur mon cul, mes cuisseaux et mes nichons (et mes bingo-wings, mon double menton et mes chevilles de popotame !).

double

Quoi qu'il en soit, nous étions le 23 Novembre, je vaquais à mes occupations de grosse, à savoir essayer de me trainer du canapé au frigo and back. Non, en fait, je donnais un petit cours particulier d'anglais et mon élève me faisait très justement remarquer que mon bidon semblait sur le point d'exploser ! Ce à quoi je lui rétorquais de bien fermer sa gueule qu'il n'avait pas tort, avec le sourire de facade de la femme enceinte épanouie et tellement heureuse à l'idée de donner la vie.

Deux heures plus tard, alors que j'étais tranquillement installée devant l'intégrale des Ch'tis à Mykonos, je tourne mon dondon cul histoire d'être plus confortable et là ... splash ! Tiens tiens tiens ... en plus d'être grosse et irritable, me voila incontinente, dis donc ! Euh, mais attends, je suis à une semaine du terme ... dites- moi quand même pas qu'c'est pas vrai ! J'aurai pas ... Non ... Si? Non, mais déja? C'est pas possible ... Nonnn, ca peut pas être ca ... j'suis pas prête moi !

chtis_mykonos_350

Euh, Chéri ... J'crois que j'viens de perdre les eaux !

S'en suivit, la réplique la plus appropriée et la plus douce qu'un homme aura jamais dit à sa femme sur le point d'accoucher:

"Putain, non, mais allez, pas ce soir, c'est Koh Lanta !"

Voila, voila, voila.

Bon j'appelle quand même la sage-femme histoire d'être bien sure que c'est ça, pour pas qu'on se déplace dans le vent et donc qu'on loupe Koh Lanta. Elle me confirme la chose, me conseille d'appeler la maternité, de changer de culotte faire mes petites affaires et de filer.

- Bonjour, la Maternité? Oui, voila, je vous appelle parceque je crois que je vais accoucher, mais j'suis pas trop sure ... est-ce que je peux viendre?

- Oui, oui, bien sur Madame, prenez votre temps, on vous attend.

- Ah d'accord ... mais sinon, ca va? Y'a pas trop de monde ce soir ... ?

Oui, je sais, la question la plus con au monde mais à cet instant, mon cerveau était déja switché en mode "J'en ai rien à fout', j'dis d'la merde, Nom de Nom, Madre de Dios, j'vais démouler mon gluant!".

Bref, je prends une petite douche, je mets mon sèche-cheveux dans ma valise (of course!) , j'extirpe ma moitié de devant la télé, je fais un bisou à Pouchouchou et on file !

Et la, heureusement que j'avais pas encore de contractions parceque le périph était ultra bouché et qu'on a mis 45 minutes à atteindre la maternité. Ca nous aura donné le temps de discuter un peu remarque ...

- Mais t'es sure que c'est vraiment le moment?

- Ben chais pas, la sage-femme a dit d'y aller ... j'en sais rien moi !

- Bon, mais ca veut dire qu'on va passer la nuit la bas ?

- Ben ouai, et on en resortira vraisemblablement avec une morveuse sous le bras ...

- Ouai.

On arrive, tranquillou. Pas du tout l'image que je m'étais faite de l'arrivée à la maternité. Pour moi, tu ne pouvais arriver que pliée en deux, hurlant et jurant, grognant, rampant et suppliant pour la péridurale. Mais en fait, pas du tout ... nous c'était plutôt genre, on arrive au resto.

- Oui, bonsoir Monsieur, voila je vous ai appelé, on a reservé pour 2 personnes je crois bien que je vais accoucher ...

- Très bien, on va voir ça tout de suite, suivez-moi, je vais vous installer !

Comme au resto, j'vous dit !!

resto

Donc là, le sage-femme (oui c'était un homme --> deuxième idée préconcue qui vole en éclat, toutes les sage-femmes ne sont donc pas des femmes) me pose le monitoring et nous dit qu'il reviendra dans une heure pour voir un peu l'état des lieux.

ll était 20h30.

Cher et Tendre: "Putain, là c'est sur, on va louper Koh Lanta" (il lache pas l'affaire).

Du coup on déconne, on prends des photos (en mode touriste), on joue à "A combien va monter la prochaine contraction?" ... bref, c'est un peu les vacances. D'autant plus qu'a cet instant je n'ai absolument pas mal ! Rien ! Niet ! A peine une micro- bouffée de chaleur quand une contraction arrive.

21h30 - Arthur (aka le sage-femme) revient.

- Bon, donc effectivement on va bien vous garder vu que vous avez perdu les eaux mais au rythme ou ca va, je crois que le travail va durer un bon moment ...

- Euh, vous entendez quoi par "un bon moment"?

- Ben, je pense que c'est bien moi qui vous accoucherai, mais plutot à ma garde de demain soir !

- Heinnnnnnnnn ? 24h ?? Mais c'est pas possible ...

- Ben ... si. Allez, vu que l'attente va être longue, je vous installe en chambre de pré-travail, vous pourrez passer le temps en regardant la télé.

Ouf, on allait pouvoir voir la fin de Koh Lanta ! Yeahhhhhhhhhhhhh !

Koh_Lanta_logo

Avant ca, il me pose quand même le cathéter (malgré mes grognements et petits couinements ... oui, je suis phobique des aiguilles). Même si j'ai pas eu mal, j'angoisse déja un max pour la péridurale ... Aie, ouille, ca pique !

Du coup, on mate "Koh Lanta" suivi de "Qui veut épouser mon fils" (grand moment de télé) et mon Cher et Tendre file prendre un peu de force chez Mc Do (moi, interdit de manger, mais en même temps, j'ai pas vraiment faim).  

00h30 - J'fais moins la maline ...

A son retour de Mc Do, ma douce moitiée me retrouve me dandinant au bout du lit, en essayant de me rappeler les postures conseillées par la sage-femme pendant les cours de prépa. Oui, à ce moment la, je rigole plus trop trop. Je commence à avoir un peu mal (euphémisme) mais telle une warrior, je serre les dents !

01h - Arrête de rire sinon j'te bute !

La, on passe clairement en mode "Mais putain, pourquoi ca fait si mal??" Du coup, je me dandine, je souffle, je cherche une position "confortable". Mon Cher et Tendre ne trouve rien de mieux à faire que de rire en me voyant gesticuler dans tous les sens, ce qui, comme vous pourrez l'imaginer ... ne me fait pas rire DU TOUT. "Vas-y, arrête de rire (je deviens une femme-pirate), va chercher le sage-femme MAINTENANT !!".

Arthur déboule, m'examine, me dit que le col n'est ouvert qu'à 2 et que comme en général le col s'ouvre d'un centimètre par heure, je vais devoir attendre encore au moins 8 heures !

Nonnnnnnnnnnnnnnnnnn ! Tuez moi maintenant ! Achevez moi ! Tant pis !!!

Voyant mon regard rempli de haine mélé de desespoir, il me pose quand même un monitoring d'une demie-heure ... histoire que j'arrête de le faire chier je pense.

original

01h20 - J'vous avait bien dit !

Les choses ne vont pas mieux, hein, comme vous pouvez bien l'imaginer. Soudain (suspense !) je sens ... euh ... comme, disons ... une boule de pétanque Obut, dans le cul ! A cet instant, je commence à me dire que pendant 9 mois, ma mini-froggy a grandi dans mes intestins et qu'elle s'apprête maintenant à sortir par mon cul ! J'vous jure que j'ai pensé ca !

01h21 - Arthur déboule.

- Je viens de voir le monito s'affoler un peu ... vous avez envie de pousser non?

- On peut dire ca comme ca oui ! (j'vais chier une boule de bowlinggggggggggg sur le champs si tu te bouges pas !)

- D'accord, ca doit etre la tête du bébé qui est descendue. On va voir ...

Après examen, il se trouve qu'en 20 minutes, mon col était passé de 2cm à 5cm de dilatation (d'ou les légers picottements hein).

- Et ben, on va s'installer tranquillement en salle d'accouchement.

Si tôt dit, si tôt fait, je saute de mon lit et me rue en salle de torture d'accouchement. Arthur se jette sur moi avec un drap ... ah oui, j'étais cul nu dans les couloirs ! Oups ... Faut dire qu'à cet instant, on oublie toute pudeur !

Plage_semaine

02h - Et sinon, la péridurale ... ?

En attendant l'anesthesiste, Arthur me tient la main (pendant que mon Cher et Tendre transvase les valises d'une chambre à la salle d'accouchement) et me dit que dans une heure, le bébé sera la.

Je n'y croyais pas ... ca faisait 9 mois que j'attendais ce moment et une fois arrivé, je ne me sentais absolument pas prête, j'avais peur, j'avais envie de pleurer.

Mais comme je suis une dingo et que j'étais quand même bien entourrée, je me reconcentre et affronte la péridurale sans broncher. Il faut dire que ca fait pas mal en fait ... Même si l'anesthesiste était pas particulièrement bien luné (de garde un vendredi soir à 2h du mat, j'avoue que c'est pas terrible) il a fait du bon boulot.

Vu la rapidité des choses, le produit a à peine eu le temps de faire effet, tant est si bien que j'ai bien senti les contractions (juste assez mal pour les sentir sans pour autant hurler) et donc j'ai pu pousser effcicacement en sentant chaque centimètre parcouru par la petite poulette.

29 ans de constipation ayant constitué un bel entrainement, j'ai poussé 3 fois avant qu'Arthur me dise ...

- On y est, tendez les bras !

Moi, dans la confusion de l'effort ...

- Hein? Quoi? (tendage de bras en étoile de mer)

- Non, tendez les bras en bas pour attraper votre bébé !

patrick

03h06 - No comment

... Trop tard ... on m'a posé ma petite crevette sur le ventre ... toute chaude, toute petite, toute hurlante.

- Oh punaise, c'est moi qui ai fait ca? Mais qu'est ce que je vais en faire ... ?

Oui, mon cerveau était encore en mode "Je dis n'imp' et j'suis bien content !"

Notre mini-froggy était la. Avec ses 10 doigts, 10 orteils, son petit oeil gauche collé ce qui lui donnait un air de Popeye. Mon Cher et Tendre avait brillamment coupé le cordon et était visiblement sous le choc et l'émotion. Je le soupsonne même d'avoir versé une petite larme.

Moi j'étais tellement au taquet que je n'ai même pas pleuré. Je n'avais qu'une envie, me lever, prendre ma petite famille sous le bras et rentrer à la maison.

Avant ca, la gyneco de garde m'a quand même recousu (petite épisio oblige, l'avait une grosse tête cette mini-froggy !). Ca a pas été une partie de plaisir mais bon ... j'allais pas rentrer avec le sourire du Joker en guise de foufouillon !

heath_ledger_the_joker

On a passé 4 jours à la maternité ... et on est rentré.

Depuis, on vit au rythme des tétés, des couches, des bains, des pleurs mais aussi des sourires, des petites robes en taille mini-pouce, des gazouillis, des grands yeux qui regardent ce nouveau monde ...

Bon, je m'arrête là avant de devenir complètement nunuche !

En conclusion, j'ai quand même eu la chance d'avoir un accouchement qui s'est super bien passé, je n'aurai eu mal que 2 heures à peine et le moins qu'on puisse dire c'est que le jeu en vaut la chandelle !

Sur ce, bonne année 2013 à tous !

PEACE

 

ps: malgré tout ce que j'ai pu dire, je tiens quand meme à remercier mon Cher et Tendre qui, même si il se moquait de moi au début que j'avais des contractions, a été plus que parfait dans cette aventure ! Son soutien, sa compassion et sa solidité m'ont permis d'aborder tout ca sereinement et en confiance ! Merci ma paupiette !

 

 

 

Posté par Bluefroggy à 13:17 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

18 décembre 2012

Mini Frog !

image

La raison de mon absence ...

Tous les détails très vite !!

PEACE

Posté par Bluefroggy à 18:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]

28 septembre 2012

L'exorciste !

"Et tu pètes, pètes,pètes dans la 306
Tout en dégueulant dans un sac de Carrefour
Et tu pètes,pètes, pètes ouiiiiii dans la 306
Tout en dégueulant dans un sac de Carrefour ..."

Oh comme j'aime ! La poésie, la délicatesse, l'imaginaire suscité par cette magnifique chanson !

Pour ceux qui ne l'auraient pas reconnu, il s'agit bien entendu d'une fabuleuse mélodie de Michel Net que je vous encourage vivement à découvrir ou à redécouvrir. C'est fin, très fin !

Michel_ingenieur_informaticien_trop_beau_1

(L'est pas beau ce Michel ?! A retrouver sur http://michelingenieur.com/)

C'est lui qui est également à l'origine du tube interplanétaire "J'suis ingénieur informaticien et j'suis con !" qui fut, par la suite, décliné avec tous les métiers possibles. A mourir de rire. "J'suis controleur à la SNCF/ prof de technologie ... et j'suis con". Bref. Tel n'était pas le sujet d'aujourd'hui. Non, le sujet du jour est beaucoup plus classe, beaucoup plus soft, beaucoup plus moi j'ai envie de dire !

Le vomis ! Ouiiiiiiiiiiii !

Ben oui, vous vous demandez certainement pourquoi je ne donnais plus de nouvelles depuis quelques temps. Est-ce qu'elle a démoulé son gluant? Est-ce que son Pouchouchou a fini par la bouffer par un beau soir de beuverie? Est-ce que son mec l'a finalement foutu dehors pour cause de gros cul?

Et bien non, bande de mauvaises langues c'est simplement que j'ai eu la gastro foudroyante.

La gastro, ca devait faire 10 ans que je ne l'avais pas eu et encore, je pense que ca fait encore plus que ca. 10 ans donc que j'avais pas dégobillé. Même pas pour une huitre avariée, même pas au début de ma boulification, même pas après une murge monumentale, rien ! Tout ce qui rentre par le haut, sort par le bas et basta ! Mon mec, avec qui je suis quand même depuis plus de 6 ans, n'avait jamais eu le plaisir de me voir penchée au dessus de la cuvette, grognant comme une loutre enragée ...

loutre

(Méfiez-vous de la loutre qui sommeille ...)

Avant la semaine dernière ...

Faut dire qu'on a eu la mauvaise idée d'aller aux 30 ans d'un de nos potes. Mais qui dit "potes qui ont 30 ans" dit aussi "potes qui ont des enfants", donc "potes qui ont des lardons plein de virus et de bactéries à force de trainer leurs mains dans le caca de chien ou on ne sait ou ...". Donc ce qui devait arriver arriva, on est tous tombé malade ! Pour moi, ca a commencé dans la nuit du samedi au dimanche et pour mon Cher et Tendre ce fut le lundi matin.

Après avoir passé la nuit sur le canap, les bras en l'air à souffler comme un phoque pour éviter l'inévitable (à savoir la gobille) v'la t'y pas que je décide de pas aller bosser. Faut quand même pas déconner, on peut pas ET inventer des stratagèmes anti-vomissure toute la nuit ET être fraiche et dispo le lendemain ! Nan mais oh ! Donc je met "Debout les Zouzou" et attends que ma douce moitiée vienne colmater avec moi. Chose faite après environ 32 secondes de "Tchoupi veut pas prendre son bain" (quel crado ce Tchoupi !).

Quand tout à coup ... (suspense)

Je me met à saliver tel un escargot à qui on aurai jeté une poignée de sel (ca fait beaucoup de comparaisons animalistiques tout ca, non?). Mais comme ca fait 10 ans que j'ai pas dégobillé, je ne reconnais pas le signe du degueulis imminent ! A peine le temps de me lever et de dire que je ne me sens pas bien (en même temps, vu ma ganache, dur de louper ca), que je me gerbe dessus, les bras ballants à la larme à l'oeil. Et comme j'ai oublié le process exact de l'affaire, je ferme la bouche et ravale la moitiée de mon steak haché et de mes frites de la veille à moitié digéré, à la sauce acide gastrique ! Mais mon estomac m'annonce clairement:" Nan nan nan, pas moyen que je récupère c'te merde ! Si j'te l'ai rendu c'est pas pour que t'essaies de me le refiler à nouveau ! Si tu veux pas le cracher par la bouche, j'ai une autre solution ...". (oui, mon estomac parle !)

krang

(voilaaaa, exactement comme Krang !)

Et en effet, menace mise à exécution, puisque c'est par mon nez que sont sortis les morceaux de mon repas de la veille ! Un vrai bonheur pour les sens !

Bien entendu, pendant ce temps la, mon Cher et Tendre me hurlait d'aller aux chiottes mais que nenni, nonnnn, c'est beaucoup mieux de faire ca au milieu du salon ! Et puis ca aura nourri un peu le Pouchouchou qui s'est delecté du spectacle (et des miettes !). Bref, je vous passe la suite parceque je vous sens un peu fébrile là, d'un coup ...

En gros, on a passé une bonne partie de la journée à se faire tourner la bassine jusqu'a ce que le médecin accepte enfin de nous voir, nous bourre d'anti-vomitif, nous demande 56 euros et m'arrête pour toute la semaine ! Youpiiiiiiiiii !

Voila, vous savez tout ! Vous voyez que j'avais une bonne raison de pas écrire ! Je continue les détails ou on s'arrête la?

Oui, c'est bien ce qu'il me semblait ...

Allez ...

PEACE !

Posté par Bluefroggy à 15:42 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 septembre 2012

Quelle originalité !

" C’est la rentrée des classes
Toute l’école est en fête

C’est la rentrée des classes
Pour tous les enfants, c’est la fête

Dans le préau de l’école, on s’amuse et on rigole
On retrouve ses copains, et tous ceux qu’on aime bien

La maîtresse est très jolie, elle sourit tout le temps
Et console les petits, qui réclament leur maman ..."

Okayyyyyyy !

Tout d'abord, merci, j'entends bien vos applaudissements d'ici ...

"Ben c'est bien ca Bluefroggy ... un post sur la rentrée des classes au mois de Septembre, c'est original comme sujet ! Tiens et puis tant qu'à faire, peut-etre écrire un petit mot sur la météo, pensez bien, y'a plus d'saisons, on sait plus comment s'habiller, une fois 'fait froid, une fois 'fait chaud, quelle misère !"

 

carte

 

Oui ben oh ! Moi j'y suis pour rien si je suis qu'un mouton qui regarde le 19:45 d'M6 ! En plus des fois, au journal d'M6 ils posent des questions trop pertinentes genre: "Selon vous, est-ce que les ados ont trop de problèmes", "Etes-vous favorable à la consommation de drogues des professeurs" ou "Cette institutrice a-t-elle eu raison de coucher avec son élève de CM2 pendant 3 ans?" (oui, ben il était d'accord, ok ??!)

Bref, je suis désolée quant à la banalité de ce post mais j'avais envie ... (des fois j'ai envie de KFC - mais après je vois des petits rats sur le parking alors j'ai plus envie- des fois j'ai envie de bien remettre le rideau de ma penderie - mais ca, c'est parceque j'ai des TOC, ca arrive d'avoir envie alors laissez-moi tranquille !)

 

kfc

 

J'aimerai juste reprendre ma petite chansonnette et puis vous expliquer un peu ce qui se cache derrière les paroles ...

C’est la rentrée des classes, toute l’école est en fête: en fête parceque les instits sont trop heureux que le rectorat ait finalement renoncé à fermer 3 classes, parcequ'en fait, 46 élèves par classe, ca faisait un peu trop ... bien que ...

C’est la rentrée des classes, pour tous les enfants, c’est la fête: oui enfin bon, après 2 mois à se coucher à 23h30, à se goinffrer de coca et de carambar et après avoir passé environ 3000 heures devant la télé, y'a moyen que ce soit plutot "pour tous les enfants, c'est en mode tête dans l'cul".

Dans le préau de l’école, on s’amuse et on rigole: On s'amuse à comparer ses nouvelles baskets lumineuses et on se fout de la gueule de Kimberly, qu'sa mère, elle lui a même pas acheté un cartable neuf ... pffff, famille de pauvres !

On retrouve ses copains, et tous ceux qu’on aime bien: Jord-ane raconte à tous ses potes de CM1 comment il a bien bouillav' la monitrice de sa colonie de vacances.

La maîtresse est très jolie, elle sourit tout le temps: elle sourit parcequ'elle est blindée de Lexomil, c'est soit ca, soit elle se met à chialer direct ... meuhhhh si, elle est ravie de retrouver ses petits agneaux assoifés de nouvelles connaissances !

Et console les petits, qui réclament leur maman ...": "Bon ca commence à bien faire Henzho, maintenant tu fermes bien ta petite gueule de CP et tu vas dans la file direct, sinon j'te met mon poing dans la gueule au piquet moi hein !!"

Nonnn, allez, vous pensez que je suis aigrie de la rentrée mais pas du tout en fait !

Moi j'aime plutot bien cette période. D'habitude ca correspond toujours aux quelques semaines ou je boite un peu comme Quasimodo parceque mes nouvelles chaussures (mes baskets Converse à scratch trop choupi) m'arrachent des petits cris de douleur à chaque pas. En général j'ai aussi une nouvelle trousse, des stylos roses, violets et mauves, ainsi que ma petite plaquette de stickers "Great Job" ou "You did it" avec des soleils et des smiley face ! Ca sent le neuf, tout est encore possible, l'année va être wonderful !

 

converse

 

Il s'avère que la plupart du temps (une fois les ampoules aux talons crevées et à peu près sèches), au bout de 3 semaines, mes cahiers sont déja tous raturés, mes stylos vides (j'avais qu'à pas dessiner des coeurs avec aussi !), et ma patience ... épuisée ! Youpiiii ! Ca la que je me mets en mode: "Mais putainnnn, ils me font tous chier ces apprentis, j'peux déja plus les blairer ! J'savais que j'aurai du chercher un autre taf pendant l'été".

Bon, cette année, c'était pas une rentrée comme les autres puisque ...

Et oui, je ne suis plus prof.

En fait pour moi la rentrée correspond à la fin du rush de l'été ! Mes petites poulettes (oui, je travaille avec des filles maintenant) sont toutes placées (en entreprise, pas sur le trottoir hein, j'suis pas un mac' des pays de l'est, moi !), et moi je n'ai plus qu'à les regarder ... et me demander laquelle va finir par piquer le mec de l'autre, ou laquelle va venir pleurer dans mon bureau parceque personne veut etre dans son groupe.

Bref, j'ai pas de nouvelles chaussures ni de stylos mauves ... mais au fond, ca me va plutot bien !

Sur ce,

PEACE !

 

Posté par Bluefroggy à 14:36 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


30 août 2012

L'ostéopute ... pathe !

"You better call me a doctor,

Feelin' no pain

Overloaded, dow the drain

Somebody get me a doctor

You better call up the ambulance,

I'm deep in shock

Overloaded baby, I can hardly walk "

 

Wesh,

Petit article aujourd'hui pour vous faire part de mon rendez-vous annuel chez l'ostéopute-pathe !

Première chose à savoir: en général, quand je me rends chez l'osteopathe c'est pas pour rien. C'est soit parcequ'il est über-canon et que j'ai bien le gout de me faire massouiller et exhiber mon dernier ensemble princesse tam-tam, soit parceque je ne peux plus marcher et que je suis condamnée à ramper telle une limace orange gluante sur le bord d'une nationale.

princesse_tam_tam

(on s'calme, tout le monde aura compris que ce n'est pas moi ! Of Course)

 

Comme vous avez tous bien suivi mes derniers posts, vous savez donc qu'en ce moment Bluefroggy ressemble à un popotame (oui, Bluefroggy parle comme Alain Delon, à la troisième personne). Un popotame genre plutot gros, genre tellement gros que pour retrouver l'ensemble princesse tam-tam sous les plis, vaudrai mieux partir avec la frontale et le camel-back.

speleo_papouasie

(Youhouuu, y'a quelqu'un sous les plis?)

 

Bref, donc oui, pour continuer dans la métophore animalistique, on imagine maintenant, une grenouille croisée avec un popotame, lui même croisé avec une limace orange gluante. Miam ! C'est bon? Ok, j'enchaine. Donc voila, depuis quelques semaines je me traine, je grogne, je souffle, j'arrive plus à me baisser, m'asseoir, me coucher, me relever, faire mes lacets, me secher les cheveux la tête à l'envers, me retourner dans le lit ... bref, je crois qu'on peut dire que je suis bien coincée.

Résultat, je prends rendez-vous chez l'osteo en étant bien consciente qu'elle (oui, parceque c'est une femme) n'est pas magicienne et qu'elle sent un peu la transpiration mais qu'au moins elle arrivera peut etre à soulager le gros gongon-dinde que je suis. Et puis, (normalement) elle ne se foutra pas de mon épilation approximative et de ma culotte petit-bateau avec l'élastique qui pendouille - de toute façon, c'est la seule qui me va encore donc bon ...

rhino

(no comment ...)

 

Par un mardi soir orageux et moite (comprendre qu'en arrivant, je suintais des fesses et dégoulinais des dessous de bras) je me rends donc à mon rendez-vous et prie le bon Dieu des Grenouilles de repartir en arrivant à marcher droit sans couiner comme un ptit Bubble à chaque pas.

"Bonjouuuuuuuur, Môdame la petite grenouille bleue, alors, qu'est ce qui vous amène aujourd'hui?"

Et la, gros débalage de la liste ultra-glamour (je le concède) de mes maux et divers pets-de-travers.

Alors ... (sustence!)

- J'ai mal en bas du dos quand je dors, quand je mange, quand je marche, quand je me couche, quand je me lève, quand je parle à mon chien, quand je monte les escaliers, quand je suis sur facebook, quand je regarde "Secret Story", quand j'ouvre une boite de conserrve ... et blablablabla !

"Moui, c'est normal ... je vois tout à fait ... Est-ce que vous avez d'autres ..."

- Oui ! J'ai aussi mal dans la jambe, genre on me lacère à grands coups de couteaux pointus et bien aiguisés ... comme ca un peu (puis mime d'une attaque à l'arme blanche avec effets spéciaux et tout et tout).

"Je voiiiiis ... typique ... et est-ce que vous avez mal à ..."

- Attends ! J'ai aussi mal aux os du pipi pubis (glamour quand tu nous tiens), genre je me fais rouler dessus par un bus rempli de popotames et de grosses dondons (puis mime vocal d'un bus roulant à grande vitesse et percutant une grenouille dans de gros "splash" et "craaaaak").

"Ahhh (regard de plus en plus appeuré) ... et ... "

- Non, mais c'est pas fini !!! J'ai aussi l'impression que j'ai deux petites ailes de poussin qui vont me sortir du dos genre je vais réussir à m'envoler dans ma longtemps ... vous savez, cette sensation que quelque chose va pousser dans votre dos ... Non? Vous voyez pas? Ah ...

"Bon, bon, bon ... et bien, on va jeter un coup d'oeil à tout ca hein ... et puis appeler les urgences psychiatriques aussi tant qu'on y est !"

- Oui mais aussi, j'vous ai pas dit, je rote à longueur de temps ma pauv' Dame ! Si vous saviez ! J'ai des remontées gastriques ! On croirai lun vrai petit bouillon acide la dedans ! Et puis quand j'me couche, alors la, alors la, c'est l'apothéose, figurez-vous que j'ai même failli dégobiller hier tellement ...

"Oui, oui, c'est bon, je crois que je visualise ... installez-vous, je vais voir ce que je peux faire et consulter mon livre d'exorcisme en même temps"

Donc vas-y que j'me dépoile, que je me hisse sur la table comme je peux (c'est à dire à grands coups de "ouh, j'ai mal", "aie, ouille, oula ... je vais jamais y arriver" et autres).

Elle commence à m'examiner, tente de faire basculer mon gros dondon-cul sur le coté pour atteindre mes vertebres sans y laisser sa main et attaque ses petites manipulations.

Voyant ma mine renfrognière (ouiiiiiiiiii, je souuuuuuuuuffre), et mes petits grognements répétés, elle décide finalement d'abandonner au bout de 10 minutes, me prescrit des homéopathies et me demande de revenir dans 2 semaines quand je serai un peu moins coincée parceque la (je cite), ca va pas etre possible !

53 euros ! Merci, bonne journée !

Vive l'osteopute- pathe ...

PEACE

 

 

Posté par Bluefroggy à 11:41 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 août 2012

Comme je suis populaire !

"I'm head of the class
I'm popular
I'm a quarter back
I'm popular
My mom says I'm a catch
I'm popular
I'm never last picked
I got a cheerleader chick ..."

Wesh la famille (c'est classe comme phrase d'accroche non?) !

Aujourd'hui un tout petit post parceque je souhaitais vous faire partager ma minute quotidienne de rigolage. En effet, il m'arrive parfois de fouiller un peu dans l'historique et les tzatziki statistiques de mon blog pour voir un peu qui qui vient, qui lit quoi, quand qu'on vient et tout ca tout ca !

Et du coup, j'ai fait une constatation ahurissante ... constatation deja faite il y a quelques mois déja, mais je le dis, je le répète:

MON BLOG EST TROP CLASSE !

Explications. Voici le classement des mots clés tapés sur Google par des gens qui ont finalement attéri sur mon blog (et qui ont du être bien dégoutés au passage soit dit en passant).

1. Dentiste profite des jolis décolletés

(donc la, on est très clairement face à un quelqu'un qui pense vraisemblablement, qu'au milieu de deux haleines fétides et trois gingivites purulentes, les dentistes prennent quand même le temps de mater les tétés de leurs patientes ... ca sent un peu le vieux film de cul à deux balles, nan?)

chirurgien_dentiste

(alors ma p'tite dame ... qu'est ce que je vois la?)

 

2. Nichons de dentiste

(un de mes préférés ... ah, le beau fantasme de l'ado boutonneux qui en pince pour sa dentiste ! Si c'était pas presque dégueu ca serai presque meugnon ! Moi ce que j'aime surtout la dedans, c'est la poésie ...)

3862_dentiste_sexy_123

(ouhhh, la vilaine carrie ...)

 

3. Grosse truie

(l'indémodable et l'élégant ! Cochonouphile - siiiiiii, ca existe - ou simple amateur de beaux compliments, on rêve, on voyage, l'extase quoi !)

3770l_truie_vietnamienne

(l'est pas trop meugnon ce saucisson?)

 

4. Grosse truie violette

(petite variation de couleur histoire de donner bonne mine à la-dite truie. Le violet vous va si bien ! Grosse truie bleue, oui grosse truie jaune, ca le fait tout de suite beaucoup moins bien.)

photo_66889411_small_1

(comment ca, j'suis à coté d'la plaque? - je lis la déception dans ton regard lecteur ...)

 

5. Le film d'une fille américan aller à Britaner

(bon, alors la, je dois avouer que je donne ma langue au chat ... on rappelle que l'abus de drogue peut faire bobo à la tête ...peut etre une tentative pour retrouver le nom d'un film, tu sais un peu comme quand tu vas à la FNAC et que tu dis au vendeur: "Meuuuuh si, ca fait un peu comme ca la chanson "Tintinnnntinnn Trilalalaaaaaaa", vous voyez pas ??!")

220px_Crossroads_poster

 

(oui, ben c'est bon ... j'étais pas inspirée ok ??!)

 

6. Grenouille + whisky

(on tape ici clairement dans l'expérience scientifique ... alors administre-t-on du whisky à une grenouille pour voir si elle titube ou si elle rote, ou essaie-t-on un nouveau shot à base de whisky et bave de ganouille ? That's the question ... dans tous les cas, on laisse les grenouilles tranquille et on va se saouler la gueule tout seul ! Nan mais ohhh !)

raphy

(Vous l'aurez reconnu, c'est Raphy ... certes pas une grenouille mais ca compte quand même !)

 

7. Winny L'ourson

(parcequ'un peu de douceur dans ce monde de brutasses quand même ... Winny, je t'aime ! Forever !)

deguisement_animaux_18_chiens_porcinet_winnie_ourson

(c'est pas le truc le plus mignon que vous ayez jamais vu ???!)

 

Au fait, ne comptez pas sur moi pour vous dire quels mots clés j'ai du taper pour trouver ces images ... non, non !

Allez, en attendant des jours meilleurs,

PEACE !

Posté par Bluefroggy à 12:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

07 août 2012

Shaking like a shitting dog

"I lile big butts and I can not lie

You other brothers can't deny

That when a girl walks in with an itty bitty waist

And a round thing in your face

You get sprung ..."

Wesh !

Comme vous l'aurez remarqué, ni mon titre, ni ma petite chanson du jour n'ont de sens ...

Enfin si, un peu, mais en tous cas, il n'y aucun rapport entre eux.

Enfin si, un peu, mais vu que c'est moi, le rapport, ca pue du cul.

"Shaking like a shitting dog" ... c'est pas l'expression la plus hillarante au monde??! C'est mon ancien collègue Pete qui me l'a apprise et je dois dire que ce jour là, j'ai bien failli me pisser dessus. Pour mes amis non bilingues, on pourrai traduire cette petite phrase par "trembler comme un chien qui chie". Hihihi ! Allez, avouez, on a tous, un jour ou l'autre, observé un pauvre toutou qui se debat la merde au cul pour essayer de faire tomber la petite boulette de crotte qui refuse les lois de la gravité ...

Comment ca, j'suis dégueu?! Mais pas du tout !! C'est la nature ... c'est ca qui est drole ! Moi même, j'observe souvent mon Pouchouchou (oui, Bluefroggy a un chien) qui, à force de bouffer mes cheveux, chie en collier de perlouzes ! Ca me fait rire ... ca egaie ma journée ! Oui ben c'est bon, y'en a qui aiment bien regarder le lever du soleil, les tourterelles voleter dans les sapins, ben moi, c'est ca qui rends ma journée plus belle ! Allez pousse Pouchouchou, pousse !

choupi

(L'est pas trop choupi mon Pouchouchou?)

 

Enfin bref, trève de Choupineries et crottes de chien !

Come back to zero ... vous l'aimez bien ma p'tite chanson du jour? Oui l'histoire des big butts !! Des grosses fesses, des popottins d'hyppopotame, des pare-choc de J-Lo, des montagnes russes de Space Mountain ... Ben vous feriez mieux !!! Parceque l'hyppopotame, en ce moment, c'est moi ! Z'avez encore jamais vu une grenouille croisée avec un hyppo? Ben vous savez pas ce que vous manquez ...

Pour les p'tits bubble à l'arrache qui lisent pas mes post jusqu'au bout, sachez que votre serviteuse (oui, ca existe!) va démouler son gluant d'ici quelques mois (ahhh poésie quand tu nous tiens !) et que par la force des choses, cette dernière (votre serviteuse), se dilate tel l'anus de Pouchouchou qui force un ballon de Baudruche mis sous pression ! Madre De Dios (oui j'aime cette expression), on m'avait pas dit à moi que j'allais me transformer et enfler, enfler, enflerrrrrrr ! On dirai ni plus ni moins qu'une grosse dondon qui traine son gros dondon-cul, ses gros dondo-tétés, et son gros dondon- bide à travers la ville et ses quartiers mal famés (pfff, n'importe quoi !)

 

hippo_tete            imagesFROG_005_Blue_dart_frog

 

D'ailleurs avec tout ca, on pourra avoir comme résultat de l'équation, une autre Pete-expression, à savoir:

"Les Bingo Wings"

Pour ceux qui connaissant pas Pete, qui sont pas Rose-Beef ou qui cotoient pas les lotos du samedi soir à Saint G'nis Le Paluchon, vous allez peut etre avoir du mal à visualiser alors, j'explique ... En fait, les Bingo Wings, c'est très simplement, le bout de gras disgracieux qui pendouille sous les bras des grosses dondons (dont je fais partie bien entendu). Ouiiiiii, voila, celui la !!! Celui qui, au loto du samedi soir, bloblotte comme de la gelée à la menthe sous le bras de sa grosse propriétaire qui signifie sa victoire en criant "BINGOOOOOOOOOO !".

bingo_wings

Et la, tu visualises?

Allez, en attendant la fin de ma métamorphosation (et ouiiiiiiiii, ca existe aussi !), je vous laisse et vais continuer à faire semblant de m'affairer au boulot ... Ah, parceque je vous ai pas dit? J'occupe en ce moment le prestigieux poste de Branleuse de Mouche, ou comment passer professionnelle dans l'art de faire semblant de bosser !

Dans le prochain numero, 10 sites incontournables pour faire passer le temps plus vite ... au taff !

En attendant,

PEACE !

 

Posté par Bluefroggy à 12:52 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 juillet 2012

Maintenant, je cotoie des filles ...

"I kissed a girl, and I liked it

The taste of her cherry chapstick

I kissed a girl just to try it

I hope my boyfriend don't mind it"

...

 

Ahhh les filles ! Les filles ... C'est trop bien les filles ! Ca sent bon, ca a des jolis vêtements, c'est gentil et poli. Ca dit des trucs comme "Merci pour votre aide précieuse" ou bien "Vos conseils m'ont tellement aidé" ... tu sais, le genre de truc que JAMAIS on te disait avant.

Non, parceque les garçons, ca dit plutot des trucs comme "Gnnnnnnné" ou "T'façon, on en a rien à fout' !". Et puis les garcons ca sent un peu mauvais, même des fois le matin à 8h, ca s'habille toujours en jogging et ca veut faire que des foots et regarder des films de guerre !

Oui c'est définitif, et je l'annonce très clairement:

Papa, Maman Je préfère les Filles !

i_kissed_a_girl_1227005593292

 

Oh punaise, Madre De Dios ... Nonnnnnn, pas ca ! Z'avez rien compris bande de pervers !

 

Voila, j'en étais sûre, fallait bien que ca dérape ... aussi, avec un titre comme ca ! Ben bravo ! Vous savez qu'avec vos conneries, je vais me faire censurer moi ! Hein ! Bon ! D'accord ! Sans compter que vous allez me faire avoir des emmerdes ! J'suis mariée moi j'vous rappelle ! Avec un mec, un vrai ! Un qu'a du poil aux couilles au menton (et un petit peu au torse aussi, c'est troooop mignon, on dirai un petit animal ... je m'égare !).

Non, moi j'aime les filles plutot dans ce sens la:

petite_maison_prairie

Ayé? T'as compris? C'est bien p'tit bubble !

Allez j'explique.

Tu sais, avant, quand j'étais prof, dans une autre vie ... je bossais qu'avec des garçons, mais tu sais, des garçons genre apprentis plombiers, electriciens, chaudronniers, des vrais quoi ! Ceux qu'on voit la raie du cul quand ils se baissent, ceux qu'ont toujours un mètre dans la poche ou qui vous disent "Désolée, ma p'tite dame, ca va faire plus cher que c'que c'était prévu à la base d'la base ...". Des beaufs, voila c'est ca ! (je cherchais le terme)

Moi en 3 ans au CFA, j'ai appris plus de blagues de cul que Jean-Marie Bigard ! J'ai vu plus de poils qu'un gardien de zoo qui s'occuperai de gorilles, j'en entendu et senti plus de pets qu'Heliogabale et j'ai subi plus de sifflets qu'un joueur de foot italien en match de coupe du monde (ben ouai, mais c'est ca de mettre des talons aussi ! Ca les affole ! Ohhh la, tout doux !)

Minute intelligente (chuuuut, fermez bien tous vos gueules): Mais qui était Heliogabale?

heliogabale

Heliogabale (ou Marcus Aurelius Antoninus pour les intimes) était un empereur romain (un peu blagueur sur les bords) qui s'amusait à piéger ses invités avec des coussins péteurs ... Ah y'a pas à tortiller, on s'fendait la poire chez les Romains !

Bref, cette année, j'ai découvert la joie de bosser avec des gonzesses !

Et ben, vous me croirez si vous voulez, mais ca change la vie quand même ...

On m'avait dit que les filles c'était vicieux, que ca s'tirait sans arrêt dans les pates et toussa toussa ... mais pour l'instant, je dis QUE NENNI pleutre !

Elles sont toutes mimis les miennes ! Elles m'appellent Madame, elles me font des sourires (sans pour autant avoir la bave aux lèvres et le regard vitreux) et même ... quand elles m'appellent au téléphone, elles me demandent si elles ne me dérangent pas ! La je dis TWINGO !

Les filles c'est trop génial ...

Bon, après je vous cache pas que j'ai quand même quelques spécimens de femmes pirates, des qui puent des pieds ou qui ont les cheveux qui ont trempé dans la friteuse ...

2270170237_small_2

Ca, ca sera pour une prochaine fois ...

En attendant:

PEACE !

 

ps: ah et euh oui ... au fait, moi aussi j'en attends une ... de fille :)

 

Posté par Bluefroggy à 14:34 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 juin 2012

Do we do grammar here?

"Michel, c'est le Brésileuuuh,

Il danse la Samba,

Il va de ville en villeuuuh,

Pour vendre les vélux ..."

 

Ahhhhh l'été, les soldes, les diabolo grenadine, les jupes et les poils aux pattes qui vont avec, les parasols, les abeilles, les ptits oiseaux ... et les gens qui puent dans le métro ! J'adore l'été ! Si si, vraiment j'adore ! Toi, lecteur, n'adores-tu pas l'été? Comment ??! Non, ne me dis pas que tu es incommodé par ces odeurs de transpiration et de vieux pipi de chat galeux le matin à 7h30 dans le metro ... nonnnn, pas toi lecteur !

 

chat

 

Moi, j'aime bien, parcequ'il n'y a plus tous ces sales petits merdeux enfants qui vont au collège, alors du coup, des fois, oui, j'arrive à m'asseoir ... et je me laisse envelopper doucement par les odeurs de prout de mamie ou de pantalons sales (ben oui, on est plus à la même hauteur quoi !).

Vous l'aurez compris, ma vie de prof ne me manque pas (sauf les vacances ... bref). Bien contente de ne plus avoir à jouer au Kems et manger des gateaux douteux et autre chips au barbecue avec mes élèves à la fin de l'année. Le tout, en les écoutant beugler "Madammmmmmeeeeeeuh, on peut faire des dessins sur l'tableau?" Mais oui Jean-Marcel, va mon petit ... toi qui m'a balancé ta règle à la gueule quand je t'ai demandé de passer au tableau il y a 3 semaines ! Va au diable !

craie

Bref, comme annoncé dans mon précédent post (qui date de 4 mois environ, c'est bonnnnnnn ! On a compris !) j'ai changé de taff en septembre dernier. J'ai été embauchée en CDI, oui Môsieur, en tant que facilitatrice ... ohhh le joli mot ! FA-CI-LI-TA-TRICE ... ca sonne comme tentatrice, écrevisse ou pubis tournevis ... et ce fut tout aussi exotique. Let me explain.

Tout a commencé par une annonce alléchante postée sur le site de pole-emploi (oui, je sais, c'est rare, mais des fois, ca arrive) mentionnant la recherche urgente d'une personne de langue maternelle anglaise, possédant des compétences de management et d'ingéniérie de formation. Mais m'dites pas qu'c'est pas vrai ! C'est tout à fait moi ca ! Langue maternelle ... euh oui, ma mère a une langue, c'est bon ! Compétences en management ... euh oui, gestion des conflits à base de jetage de chaises dans la gueule entre Maickeul et Djérémy, c'est bon. Ingéniérie de formation ... euh, oui ... oui oui c'est bon (personne sait ce que c'est et tout le monde s'en branle, allez !).

 

chaise

 

Postulage et rappelage un fameux lundi matin à 8h30 (jour de vacances) d'une certaine Jane qui commence à m'expliquer que mon CV était bien joli (le rose, ca marche à tous les coups !) et que ce serai bien d'avoir un entretien ... le tout dans un anglais britannique impeccable (souvenir ohh lointain de mes études). Je vous passe les détails des quelques jours qui suivirent et qui furent consacrés au passage de non pas un, ni deux, ni trois ... mais cinq entretiens dans diverses villes de France !

Si sur le coup je n'ai pas trop saisi pourquoi, par la suite j'ai bien compris pourquoi ils m'ont finalement embauché !

C'est ainsi qu'en Septembre 2011, j'ai integré la belle et valeureuse équipe Lyonnaise constituée de votre serviteur (aka moi même pour ceux qui auraient rien suivi), un bel américain et un petit anglais avec des ptits cheveux bouclés trop mimi ! Moyenne d'age 27 ans, locaux de 70m carré avec canapé, plantes vertes, Ipod, Senso, et fauteuils en rotin (il faut bien que les apprenants se sentent à l'aise quand meme !). Le rêve devenait enfin réalité ! Top ambiance ! KFC tous les midis, blagues à base de perroquet, sieste et glandouille ... j'avais enfin touché le Graal !

daunat4

Mais comme souvent dans ce genre de situations, attention au retour de couche flamme.

On a commencé par m'envoyer une semaine au siège, à Poitiers (ca fait rêver hein?!) en formation. Jusque là, normal. C'est là que j'ai découvert la pédagogie et les techniques du groupe, à savoir traumatiser et humilier les apprenants jusqu'à les faire chialer ... pour qu'ils se surpassent bien sur ! J'ai donc subi pendant une semaine, ce que j'allais devoir faire subir aux autres plus tard. Et vas-y que te répète 2 000 fois une phrase parceque "Do you really think it's perfect?", vas-y que je t'improvise des sketchs pour faire rire les autres, que je mime une prostituée qui aborde un client pour travailler sur l'intonation et j'en passe et des meilleures. Le tout sous la houlette du dirigeant de la société, un vieil alcoolique notoire aux dents jaunes, à l'haleine de chacal et au regard vicieux ... que du bonheur!

gaspard

Bref, la semaine terminée, je suis rentrée chez moi ... en larme et sur le point de donner ma démission !

Ne me laissant pas abattre (et après que mon cher et tendre m'ai menacé de me quitter si je trouvais pas enfin un boulot stable) j'ai décidé de tout de même continuer l'aventure ... après tout, c'était peut etre un test.

Le temps a passé, j'ai mis en place mes propres méthodes (j'ai bizarrement décidé de ne pas humilier ni traumatiser mes apprenants) et créé de vrais liens avec mes deux collègues adorés. J'ai d'ailleurs tellement fait sensation qu'on a décidé de me promouvoir (au bout de 3 mois) manager de l'agence ! Ca claque hein !

Bien entendu, qui dit promotion, dit augmentation de salaire ...

Que nenni, toi pauvre ignorante et mécréante ! Comment oses-tu? (Agenouilles toi quand tu parles au Maitre)

"Nonnn, mais, écoute il faut que tu comprennes que ce n'est pas dans notre politique ... tu dois prendre cela comme une vraie opportunité de développer tes compétences ! Tu ne te rends pas compte de la chance que tu as ??! Quelle ingrate. Tu devrai nous remercier pour tout ca au lieu de demander ... (avec du dégout dans la voix) de l'argent !"

 

chien

JE CITE TEXTUELLEMENT.

Nom de nom, pincez-moi ! On est quand même pas en train de me demander de bosser 70 heures par semaine, de prendre en charge les cours + le management + la qualité + les ventes + le budget + l'administratif ... pour 0 euros de plus ??! Si ? Nonnnnnnn ... Tout ca pour un salaire de 1650 euros BRUT !

Et ben si !

Deuxième douche glacée (si on compte la fois ou j'ai du sauter à cloche pieds, un stylo dans la bouche, tout en récitant l'alphabet ... pour travailler sur l'humiliation le rythme ... Je vous jure qu'on m'a vraiment fait faire ca !)

Je tords un peu du nez, je rale, je dis que "euh bon quand même, c'est pas très très bien" mais j'accepte quand même. Ils sont arrivés à me faire croire que demander des sous c'était mal et que je devrai plutot leur baiser les pieds pour cette chance fantastique qu'ils m'offraient.

Le temps passe, et nous sommes tous conviés à une formation formateur à Paris. Je prends ma petite équipe sous le bras tout en m'épongeant tout ce que je peux éponger à l'idée qu'on allait encore devoir faire de la merde pour faire rire le Roi Richard (aka le dirigeant de la boite).

 

crotte

Et ca n'a pas loupé !

Premier "exercice" ... les équipes des différents sites vont devoir se mimer les uns les autres pour se présenter ! Ouaiiiiii (tout le monde se connait deja depuis des années, mais bon, bref ! Le Roi veut, le Roi obtient !). Mon bel américain mime mon ptit anglais, je mime mon bel américain et mon ptit anglais me mime (en ajustant ses lunettes et frisant ses cheveux ...) jusquà ce que ... le Roi se lève, pousse mon ptit anglais sur le coté et dise "Noooon ! Attends, je vais la mimer, moi !". Et la ...

Il se met à marcher en se dandidant, faisant une moue digne d'une actrice de cul, et mimant une enorme paire de nichons !

Consternation dans un premier temps ... L'auditoire commence ensuite a rire jaune devant mon air abasourdi et furieux. Après tout, il ne faut pas vexer le Roi. Je n'ai eu droit a aucune explication. J'ai simplement compris à ce moment la, que mes seins avaient surement du palier à mon manque de connaissance en ingéniérie de formation pendant les entretiens.

gros_seins

 

J'essaie toutefois de minimiser les faits en me disant que j'avais peut etre mal interprété son message (meuuuh non, pourquoi me verrait-il comme une trainée qui n'a qu'un cul et un décolleté? Aucune raison ... je suis bien trop susceptible !) et je continue ma petite vie (sans en parler à mon cher et tendre puisqu'il serait surement aller lui décoller la plèvre !).

Quelques semaines plus tard, je suis invitée à me rendre 2 jours au siège en formation manager.

Vous devinez la suite?...

...

 

Mais qu'ils sont forts ces lecteurs !!!!

Avant d'en venir au clou du spectacle, laissez moi vous dire deux mots sur la formation tout de même. On m'a donc bourré le crane à base de "Ne considère pas tes collègues comme tes égaux, tu es supérieure à eux maintenant, il ne faut pas te mélanger ... c'est toi l'élue, c'est toi qui règnera commande, vieeeeens avec nous, rejoinnnns nous dans le club des managers !!" (très sain comme formation).

 

240px_Darth_Vader

 

Complètement hermetique à ce genre de discours, c'est à reculons que je me rends au restaurant le soir en compagnie du Roi, de mon ancien manager et d'une autre collègue. Les apéritifs et le vin coulent à flot, et arriva ce qui devait arrivé. Le Roi (alcoolique notoire je vous le rappelle) est ivre mort (va pisser sur le trottoir devant l'entrée du restaurant - je jure que c'est vrai - ... et se lance dans un discours ... très ... instructif.

Nous avions une discussion tout bête sur la famille et les enfants quand le Roi se mets à nous parler de la copine de son fils, qui est apparemment un peu ronde. Il se retourne ensuite vers moi et me dit ...

"Tu vois, elle est un peu comme toi, elle a de belles formes ... (hoquet- gargouillis) mais qu'elle image tu crois que tu donnes au gens? (ton légèrement agressif) Celle d'une nana qui veut se faire baiser dans les toilettes ... (re-hoquet, re-gargouillis) !"

point_suspension

J'aurai du lui balancer mon verre à la gueule et lui demander pour qui il se prenait ce vieux pervers dégénéré ...

J'aurai du mais je ne l'ai pas fait. Je suis restée. Sous le choc. Consternée.

Deux semaines plus tard, et après m'être fait confirmer qu'il s'agissait bien (et cette fois, il n'y a pas de doute) de harcèlement sexuel, j'ai demandé une rupture conventionnelle de contrat (puisque personne ne témoignerai contre le Roi aux prud'Hommes). Qui m'a été accordée sans broncher. Bizarre hein ...

Il s'est avéré que ce n'était pas première fois que le Roi avait ce genre de propos avec ses collaboratrices.

Tout ca pour en venir au fait que j'ai encore changé de boulot.

Maintenant, mon chef est une femme.

PEACE.

 

Posté par Bluefroggy à 16:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,